L’art contemporain se définit facilement, c’est celui que le non initié ne peut pas comprendre. Christian Brissart
Plus de citations...
Home page > Vitrine > Black-out en Scène > Dame Ô - M. Sodji - texte et DVD

Dame Ô - M. Sodji - texte et DVD

La seule pièce de théâtre sur l’obésité et la chirurgie de l’obésité écrite à partir d’anecdotes par les patients eux-mêmes.

La nouvelle campagne Ulule pour les représentations de 2017 : https://fr.ulule.com/dame-o-2017/

Bande annonce de la pièce Dame Ô

Pièce élue prix de santé publique 2014, meilleur projet participatif français 2014 et mention spéciale au prix Talents de Patients 2015 !

Acheter le livre : format 12 cm x 18 cm, 130 pages, 12€ + 2,5€ de frais de port (livraison dans le monde entier sans surcoût) illustrations intérieures en couleurs : Armonia Gouguet, illustrations de couverture : Léonie Charmot & Thomas Agnellet


Commander ce livre ?


En quelques clics via PayPal (préféré par la maison) :

Alternativement, par chèque :
accompagné du présent bon de commande
Libellé à l'ordre de Blackout, La Villatte 87220 Eyjeaux.


Ou via Amazon :

Achat via Amazon

Reportage France 2

Acheter le DVD : 2h environ, 12€ + 2,5€ de frais de port (livraison dans le monde entier sans surcoût) Illustrations : Léonie Charmot & Thomas Agnellet


Commander ce DVD ?


En quelques clics via PayPal (préféré par la maison) :

Alternativement, par chèque :
accompagné du présent bon de commande
Libellé à l'ordre de Blackout, La Villatte 87220 Eyjeaux.


Ou via l'une des librairies en ligne suivantes :

Achat via Amazon Achat via Fnac Achat via Gibert Joseph

Dame Ô est une pièce de théâtre traitant de l’obésité sous un angle inédit, une trame, un fil rouge : la chirurgie de l’obésité, au travers d’anecdotes de patients opérés ou non, d’histoires personnelles ou fictives adaptées pour la scène par des auteurs confirmés, et portées par une équipe professionnelle. Il s’agit d’une pièce d’information, de sensibilisation et de partage avec le public, une pièce humaine et militante, entre doux onirisme et dure réalité, entre rires et larmes. Cette pièce a été rédigée avec l’aide d’une commission de 30 patients opérés ou non d’un anneau gastrique, d’une sleeve ou d’un bypass dans une clinique de Limoges, sous l’égide du Dr Maxime Sodji (chirurgien gastrique et de l’obésité). Adaptation et mise en scène : Thierry Charrière Mise en mouvement : Stéphanie Roussel Scénographie : Gilles Charmot Régisseur 1 : Léonie Charmot Régisseur 2 : Thomas Agnellet Régisseur 3 : Daniel Roussel Chef costumier : Stéphane Arnaud Assistante costumes & accessoires : L’Elfe Mécanique Maquillage : Amélia Bouzana Avec : Pascale Chatiron, Valérie Pujol, Virginie Maillard, François Pain-Douzenel, Silvia Massegur, Charlotte Gutierrez, Alexandre Josse, Céline Déridet, Anna Pradeau Une pièce écrite par : Maxime Sodji, Véronique Auvrignon, Stéphanie Bellet, Diane Bitty, Nicole Bréhier, David Cailleton, Angélique Cessac, Stéphanie Cluzeau, Marie-Hélène Deslandes, Françoise Faucher, Antoine Guillaumie, Francine Kameni, Lucile Lagarde, Nora Leroy, Muriel Mayeras, Maéva Michel-Daumas, Hanan Nanna, Marie-Noëlle Passepont, Gaëlle Péroux, Delphine Pradeau, Kristina Quéraud, Marie Sauvage, Chantal Simonnet, Myriam Souissi, Audrey Soulié, Marie Teneul, Corinne Tétany, Jésaël Vergnole ; avec l’aide de Jean-Louis Plitta

Il vous est possible de faire un don à l’association Black-out en Scène pour soutenir cette action, nous vous délivrerons un reçu fiscal pour une déduction de vos impôts équivalente à 66% de votre don. Vos dons par chèque sont à envoyer à Black-out en Scène, 8 rue Bossuet 87100 Limoges.

Présentation par le Dr Maxime Sodji de "Dame Ô"

Le projet d’écriture d’une pièce de théâtre avec des personnes obèses opérées a démarré en 2009 avec plusieurs phases. Plusieurs groupes et plusieurs projets de scénario se sont succédés. Le projet initial patients-auteurs-acteurs est abandonné en raison des contraintes professionnelles des uns et des autres. L’évidence s’est imposée en 2012 : avec un recul de plus de 10 ans de chirurgie de l’obésité, la prise en charge de l’obésité demeure complexe ; l’avant et l’après chirurgie, riches en questionnements et en émotions, sont des « sujets de théâtre » ; le corps médical doit devenir modeste vis-à-vis de l’obésité et le patient lui, devenir co-auteur du traitement ; enfin l’art et l’obésité peuvent faire alliance. J’ai compris que je ne serai pas qu’un chirurgien de l’obésité mais un chirurgien aux côtés de la personne obèse. En janvier 2013, j’ai pu réinsuffler un nouvel élan, constituer une nouvelle commission, animer deux ateliers d’écriture par mois sans oublier tout le travail de recueil et de transmission de données par le biais du forum du site obesite-87. Ces ateliers ont été des lieux privilégiés de rencontre soignant-soigné. Pas de médecine, ni de blouse, ni de balance. Un lieu de découverte de l’autre, de proximité qui a permis de délivrer les soignés de leur « maladie » et de libérer leur créativité. Nous avons pu ainsi partager des expériences de vie différentes sur un pied d’égalité.

Ces ateliers d’écriture ont été ouverts à tous les opérés. Il y avait plus de récents opérés que d’anciens, le taux de perdus de vue en chirurgie de l’obésité est élevé. L’ambiance de travail a fait coexister les déçus et les euphoriques de la chirurgie, ce qui est un exploit. La verbalisation de leurs histoires de vie, le respect des uns et des autres, l’écoute ont favorisé les échanges et canalisé toutes les énergies vers la création de cette œuvre artistique commune qui doit refléter l’expérience de chacun. L’excitation du début n’a pas faibli, c’est le pouvoir de la création artistique. Tout le monde sera co-auteur de cette pièce de théâtre, les assidus comme les participants d’un jour ou les collaborateurs à distance. Il faut saluer le courage de ceux qui se disaient en échec, qui se sont isolés et qui ont accepté de revenir parler de leur expérience, et l’humeur joyeuse des opérés récents qui ont égayé ces ateliers. De nouveaux réseaux sociaux ont vu le jour. Ce fut une belle aventure extra-médicale. En pratiquant cette activité artistique, ils sont redevenus actifs en oubliant leur maladie. Sans chercher à avoir une prétention d’art-thérapie, ces ateliers ont été pour certains une occasion de verbaliser leur mal-être, leurs affects douloureux et beaucoup de non-dits. Tout le monde est devenu ainsi « art-thérapeute » en accompagnant toutes ces personnes vers un «aller-mieux ». Oubliée la traditionnelle relation paternaliste soignant-soigné et place à la parole qui soulage et à l’art qui modifie la manière dont les patients perçoivent l’hôpital, leur maladie et leur vie. L’évaluation de l’efficacité de l’art-thérapie est encore imprécise. En attendant, nous nous contentons des témoignages de certains sur ces ateliers : « Ce fut la plus belle thérapie qu’aucun psy ne leur ait proposée. » L’obésité est avant tout un état de mal-être dans un environnement hostile. Je suis persuadé que les exploits de la médecine et de la chirurgie seront vains si la société ne change pas son regard sur la personne obèse. Face à l’épidémie grandissante de l’obésité, nous avons opté pour une prise en charge pluridisciplinaire, médicale et non médicale, de la chirurgie bariatrique au service de l’individu. Que DAME Ô œuvre pour un nouveau regard sur ces belles personnes dites « obèses » qui ont du talent.

Les statuts de l’association Black-out en scène :

PDF - 85.8 kb

Vous pouvez télécharger un formulaire de don, Black-out en Scène étant une association d’intérêt général, les dons ouvrent droit à une remise sur vos impôts de 66%.

PDF - 396.5 kb

Fanpage : https://www.facebook.com/dameobesite

Nos partenaires : SOFFCO Clinique des Emailleurs ADPS : http://www.adps-sante.fr/

Bookmark and Share

© Black-out

SPIP | | Site Map | Contactez-nous | Follow-up of the site's activity RSS 2.0
Conditions générales de vente | Black-out, tous droits réservés

logo region Limousin            logo crl